Y a-t-il un traitement miracle prostate ?

mai 21, 2024

L’inflammation de la prostate est souvent causée par une infection bactérienne. Elle peut être aussi d’origine non infectieuse. Parmi les symptômes de la prostatite, il y a la douleur pelvienne, les difficultés à uriner, une miction fréquente et douloureuse, une éjaculation douloureuse, etc. Pour traiter cette maladie, vous avez le choix entre les traitements médicamenteux, en fonction de ses caractéristiques. 

Qu’est-ce que la prostatite ? 

Avant d’aborder les traitements de la prostate, il importe de savoir ce que c’est la prostatite ou l’inflammation de la prostate. Le plus souvent, la prostatite est d’origine non infectieuse avec des symptômes qui peuvent perdurer. Ce type de maladie peut impacter considérablement le confort de vie. Heureusement qu’il existe différents traitements médicamenteux et non médicamenteux permettant de soulager les douleurs et l’inconfort. 

Dans le meme genre : À la recherche d'experts en produits certifiés bio pour femme enceinte et bébé ?

La prostate est une glande se trouvant sous la vessie. Elle assure la production du liquide prostatique qui rentre dans la composition du sperme. Lorsque la prostate est douloureuse, enflammée et gonflée, c’est là qu’on parle de prostatite. Non seulement, cette inflammation peut être aiguë, mais elle peut être également d’origine infectieuse. D’une manière générale, ce sont les hommes qui sont sujets à la prostatite, notamment les hommes jeunes. 

Les causes de la prostatite aiguë ou chronique ? 

Nous pouvons caractériser deux types de prostatite à savoir les prostatites infectieuses et les prostatites non infectieuses. Les prostatites infectieuses aigües sont souvent causées par des bactéries issues de la vessie ou du sang. Les symptômes peuvent être douloureux, entraînant souvent un blocage des mictions (rétention aiguë d’urine). Les prostatites infectieuses chroniques sont souvent liées à une hyperplasie bénigne de la prostate. 

Cela peut vous intéresser : Comprendre le bleu de méthylène : utilités et avantages dans différents domaines

Les prostatites d’origine inflammatoire ne sont pas d’origine infectieuse. Appelé également syndrome de la douleur pelvienne, cette prostatite peut provenir de divers facteurs de risque comme : 

  • Une information des voies urinaires
  • Une intervention chirurgicale (pose de cathéter ou biopsie de la prostate)
  • L’anxiété

L’inflammation de la prostate peut se manifester de différentes manières, notamment des douleurs plus ou moins fortes. Il s’agit de douleurs survenant généralement entre le scrotum et le périnée. Elles peuvent également se situer dans la région lombaire et toucher le pénis ou les testicules. D’autres douleurs de type brûlures peuvent être ressenties lors de la miction. Cette inflammation peut aussi se présenter sous forme d’une sensation de vessie trop pleine. 

Quant à la prostatite aiguë, elle peut provoquer d’autres symptômes comme la fièvre, des frissons, une inflammation de structure (épididymite), etc. Il se peut que les urines ou le sperme contiennent du sang. 

Pour diagnostiquer cette maladie, le médecin est amené à procéder à un interrogatoire dans un premier temps. Il va effectuer un toucher rectal pour évaluer la taille de la prostate et sa sensibilité. Des examens sanguins et urinaires peuvent être utiles pour vérifier si la prostatite est d’origine infectieuse ou non. Parfois, le médecin va prescrire des examens d’imagerie médicale comme une échographie ou une I.R.M.

Qu’en est-il des traitements de la prostatite ? 

Si l’infection de la prostate est liée à une infection bactérienne, le médecin va proposer un traitement antibiotique. À cela s’ajoutent des antidouleurs, de type anti-inflammatoire non stéroïdiens, et des médicaments relaxants permettant de réduire les spasmes musculaires de la vessie, si besoin. 

Si la prostatite n’est pas d’origine infectieuse, le médecin peut choisir parmi plusieurs traitements pour diminuer la douleur. Il peut s’agir de la prise de médicaments alphabloquants permettant de relaxer les muscles entourant la prostate. Pour aider le patient, le médecin peut proposer des techniques de relaxation comme l’acupuncture, la sophrologie, les bains de sièges tièdes, etc.

Si la prostatite se manifeste par une prostate très volumineuse, le médecin va probablement opérer par voie chirurgicale, en particulier en cas d’abcès de la prostate. Ceci afin de drainer efficacement l’abcès. Pour se soulager des douleurs, il est conseillé de pratiquer régulièrement une activité physique adaptée. Toutefois, il faut éviter toutes les positions pouvant générer une pression au niveau du périnée. Autrement dit, il est interdit de pratiquer du vélo. Préférez une alimentation saine et buvez beaucoup d’eau.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés